L’éducation des jeunes générations à l’environnement

A girl with Down syndrome and her grandmother in a garden.Dans la grande chaîne des éducateurs, les grands-parents, centrés sur l’amour de leurs petits-enfants, transmettent le sens profond des gestes qui les engagent. Témoins d’une époque d’énorme gâchis, ils veulent convaincre les enfants de sauvegarder leur terre et leur devenir d’homme debout. Ils les aident à se forger un esprit critique, à se relier à leur cadre de vie mais aussi à ce qui les rapproche des autres – ici où ils vivent, là-bas sur la vaste planète -. Ils permettent également d’approcher les questions essentielles de vie et de mort par leur positionnement générationnel. Ainsi, aident-ils les petits-enfants à percevoir cette continuité entre ceux nés avant eux et ceux qui naîtront demain.

Les actions proposées, le plus souvent en partenariat avec les structures de l’éducation populaire et des associations locales, visent

  • à faire découvrir les beautés et richesses de la nature chez les petits urbains mais aussi chez des grands-parents jusqu’ici peu concernés
  • à faire comprendre et pratiquer les gestes de sobriété tout en participant à des projets collectifs locaux.

A titre d’exemple :

  • les Grands-Parents pour le Climat Suisse  (GPC Suisse) se sont mobilisé pour que grands et petits participent au nettoyage des abords du lac de Neuchâtel, avec les plongeurs de l’association PURLAC.
  • les Grands-Parents pour le Climat Belgique (GPC Belge)  ont organisé la visite d’une ferme pédagogique entraînant d’autres grands-parents.